Les Murmures du Cœur : 3ème partie et fin

Les Murmures du Cœur

Les Murmures du Cœur

Peut-on se préparer à ces changements ?

Notre Galaxie synchronise notre système solaire, nous-mêmes en tant qu’Humanité sommes synchronisés par ces mêmes énergies cosmiques et stellaires. Cette chorégraphie divine et céleste s’accomplit depuis le commencement des temps. Peu importe que nous le croyons ou non. Nous avons le libre choix d’y participer ou pas en acceptant dans tous les cas, les conséquences de nos choix. La fusion de notre Soleil avec la Terre est un fait avéré qui semble inévitable puisque la Science nous donne même le temps qu’il nous reste, soit environ 4 milliards et demi d’années pour que le Soleil et la Terre après s’être intensément regardé et magnétisé, après avoir dansé ensemble près de 9 milliards d’années finissent par se rencontrer et s’accoupler.

Nous gardons à chaque instant toujours le choix de coopérer, de participer, de grandir et quitter cette Humanité encore adolescente et individualiste qui souhaite profiter de tout, sans se préoccuper des reste du Monde. Si ce choix est difficile à prendre, c’est à cause des peurs que chacun porte en lui et de la difficulté à créer un état d’unité intérieur permettant de rentrer dans l’âge adulte et la responsabilité que notre Humanité porte aujourd’hui.

Être responsable demande de passer par la connaissance de soi. Cette connaissance s’acquière dans un premier temps par le nettoyage de nos émotions personnelles. S’ouvrir à la transparence de ses émotions, être authentique, être vrai. Voilà une clé qui pourrait permettre à une large partie de l’Humanité de ne plus se perdre et de retrouver le chemin de ce qui sonne « juste » en son for intérieur mais, il appartient à chacun de faire ce premier pas vers soi-même qui se transformera ensuite en premier pas vers les autres.

Nombreux sont ceux qui ne sont pas sensibles au fait que nous sommes chacun, un Cœur humain relié tous ensembles et que nous formons ensemble le centre, le Cœur Solaire de l’Humanité, que nous sommes alignés avec le Cœur du système solaire, lui-même ne tirant son énergie que de par son interaction avec le centre de la Galaxie.

Cette vision solaire en fractal existe autant dans le Macrocosme que dans le Microcosme. Nous avons en tant qu’humain une responsabilité individuelle et collective à transformer en chœur, ce Monde. Cependant, chacun à la chance d’être invité à rejoindre à son rythme le grand organisme de la Terre, à faire grandir sa vision plus large, plus globale, plus intégrale de la Vie en accomplissant simplement son propre chemin. Ceci n’est pas le cas de chaque cellule d’un organe humain qui se soumet par instinct au fonctionnement de l’organisme. Imaginons ce qui se passerait dans notre corps si nos cellules étaient simplement « invités à participer » au fonctionnement d’un organe… Je ne parierais pas sur nos chances de succès.

Beaucoup préfèreront avoir peur et trouveront toute sorte de médicaments en pensant pouvoir soigner les symptômes sans avoir à prendre contact avec les causes véritables. Nous ne devons pas juger cela pour autant mais savoir qu’il n’existe aucun médicament pour ouvrir la Conscience, qu’il n’existe aucun lieu où se cacher de notre Vérité intérieure. Comment pourrions empêcher le Soleil de magnétiser la Terre afin de la rendre plus perméable encore à la Vie et à son évolution ? Rien ne pourra gêner l’accomplissement de cette rencontre de Cœur à Cœur, que nous percevions ces murmures ou non.

Puisque nous sommes un Cœur qui s’inscrit en fractal avec celui du Soleil, si chacun de nous acceptait de s’ouvrir par ce centre afin de révéler « qui » il est et ainsi vivre sans jugement, sans attente si ce n’est que d’offrir le meilleur de soi-même. Si nous ouvrions notre cœur aux autres avec authenticité et vérité. Si nous acceptions de rejoindre cette Lumière qui brûle tous les faux-semblants, les illusions, les croyances du passé et les peurs de demain alors la Conscience Humaine pourrait symboliquement fusionner avec celle de la Terre et du Soleil, elle fusionnerait avec ses propres fondements.

L’activité humaine

Il est vrai que notre activité humaine aujourd’hui est à revoir. Non pas qu’elle détruise véritablement la Terre car il faudrait arrêter de croire que notre civilisation est la seule à avoir voulu consommer ses biens précieux. Les anciennes civilisations comme les Mayas, les Grecs, les Romains et d’autres ont fait de même et ont eu l’opportunité de s’élever aussi par le Cœur et lorsqu’elles ont refusé de coopérer avec la Conscience de la Terre et s’adonnant à leurs instincts plus lunaires que Solaires alors ces civilisations ont simplement périclité.

Notre Terre n’a qu’à se soulever quelques fois pour que notre Humanité en grande partie disparaisse. Un simple tremblement de Terre et des milliers de personnes meurent. Une simple perturbation électromagnétique et ce sont tous les avions en vol, les bateaux et les trains qui deviennent aveugles. Si en plus nous ajoutons, les guerres et les maladies, combien de temps notre civilisation prendra-t-elle à s’éteindre réellement ? En prenant conscience de notre responsabilité individuelle et collective de notre implication inter-règne, nous améliorerons la vie de chaque être vivant sur Terre et là se trouve peut-être la porte du Salut de notre Humanité pour ceux qui acceptent de nouvelles idées possibles.

Un cœur qui ne s’ouvre pas, c’est de l’énergie qui ne circule pas et lorsque l’énergie est bloquée, elle dégénère et crée des maladies. Il n’y a qu’à voir toutes les personnes qui meurent à cause des maladies développées par le mal-être. Les attachements affectifs et nos désirs personnels gênent notre évolution, notre capacité à sortir de notre zone de confort. Les résistances psychiques perturbent alors la circulation des énergies transmises par le Soleil. Nous ne pensons pas notre vie en terme d’interdépendance, de cette situation nous consommons tout ce qui nous entoure comme profitable à notre bien-être personnel. Cet état d’esprit stimule un corps émotionnel et engendre les maux des Sociétés modernes.

Les grandes chaleurs créent de plus en plus d’incendies de forêt si intenses que nous mettons parfois plusieurs semaines à pouvoir y mettre un terme. Les médias à nouveau ne relatent que l’aspect factuel en insistant sur les dangers et destructions causées. Cependant, avons-nous conscience que la Terre utilise le feu afin de se purifier. Elle seule connait les lieux ayant besoins de ces ré-harmonisations. Comme tout corps vivant, il a besoin de stimuler ses points vitaux et c’est à nous de les entendre et d’en prendre soin et non de chercher à les maitriser.

Comment aligner notre Conscience humaine avec notre activité humaine ? C’est à nouveau le cœur du problème mais c’est aussi là que se trouve notre sortie… Il n’y a pas de réponse toute faite et chacun est invité par le biais de ses propres expériences à tendre vers une Société où la synchronicité des Cœurs (des rythmes et lois de l’Univers) gouvernent car, eux seuls respectent l’intégralité de la Vie, alors que nos perceptions humaines sont partielles.

Nous sommes (le Cœur de l’Humanité), l’intermédiaire Conscient entre le Soleil (Cœur du système solaire) et le noyau Feu de la Terre. C’est une Trinité Solaire à laquelle nous pouvons participer. Nous avons une responsabilité collective à nous accorder sur la même Note. Cette Note n’est pas une pensée toute faite, elle doit être construite par chacun en respectant sa singularité. Ce ne peut être une pensée unique à laquelle touts devraient se rallier mais plutôt une Pensée singulière élaborée par les expériences de notre individualité et non de notre individualisme. Une Pensée nous reflétant intégralement issue de cette Source Unique que nous nommons ici la Conscience Universelle.

Cette Note serait alors joyeuse et unique, elle permettrait de comprendre le mouvement de la musique Stellaire afin de permettre à la Symphonie Cosmique de jouer son Œuvre et non chercher à improviser sa propre mélodie. Une musique sans un accord majeur est comme une symphonie sans auditeurs. L’ensemble de l’Humanité porte une responsabilité à jouer sa partition qui est offerte par les lois et rythmes de l’Univers.

Nous parlons beaucoup de la réduction de notre impact environnemental mais il n’est pas question de ne pas avoir d’impact… Bien au contraire, il nous faut justement avoir un impact mais positif car nous ne savons rien faire d’autre qu’impacter le Monde qui nous entoure. Respirer en Conscience, c’est impacter directement son environnement positivement.

Notre impact peut devenir positif et déterminant si nous commençons à Penser le Monde avec le Cœur. La Pensée est un flux continu circulant dans tout le Mental collectif de l’Humanité. Comprenons ici le terme Penser par le fait qu’elle relie en tant qu’organe l’Esprit (Être) à la matière (humain) et que nous tous, partageons et envahissons très souvent ce Mental avec des pensées de peur, des pensées égoïstes, des pensées malsaines qui corrompent d’une certaine façon l’évolution humaine.

La Pensée supérieure qui est une pensée élevant la condition humaine sont avec le cœur intimement reliés et ne peuvent être correctement coordonnés que si nous nettoyons ce corps émotionnel de ses peurs et schémas erronés.

Il n’est pas toujours question de ce nous faisons de « bien ou de mal » mais bien plus de « comment ou avec quelle intention » nous faisons et nourrissons ce que nous avons à faire. En apprenant à garder le Cœur ouvert sur nos pensées, nous permettons à la vie d’être ce qu’elle est et non de chercher à la modeler à notre convenance. Cependant, notre recherche incessante à vouloir maîtriser les lois de l’Univers qui ne peuvent l’être est une attitude infantile, voir naïve. Cette attitude face aux lois Naturelles qui nous gouvernent est due à notre ignorance et fait par conséquent pleinement partie de notre « apprenti-sage ».

En commençant par observer comment nos pensées produisent notre réalité, nous apprenons à comprendre, à accompagner, à nous responsabiliser et à « lâcher prise » sur nos états émotionnels personnels.

Notre corps physique émotionnel et mental, comme tout le système solaire est une structure électromagnétique réagissant de façon coordonnée à la lumière de Soleil. La matière que nous sommes est faite de photons et produit également de la lumière. Ces deux lumières différentes dans leurs qualités sont pourtant d’une seule et même Nature que comprend la Conscience Universelle, la Source Une dont toute forme vivante est un représentant.

Une seule Lumière mais deux cycles

Les cycles circadiens jouent également un rôles. La présence ou non du Soleil dans notre ciel définit généralement des activités différentes. Nous pouvons peut-être nous ouvrir à une nouvelle réalité et percevoir que ce que nous identifions comme la nuit est, non pas la présence de la lune mais plutôt un autre travail que le Soleil effectue.

Nous pourrions dire que le Soleil à deux phases que nous pourrions associer à la respiration.

La première phase est celle de la nuit pendant laquelle la Conscience inspire, prépare et charge énergétiquement de nouvelles propositions.

La seconde phase est celle du jour pendant laquelle la Conscience expire et manifeste ses propositions par des expériences qui sont communes dans leur Essence mais unique dans la forme qu’elle manifestera dans la vie de chacun.

Cette période de nuit ou plutôt de « lumière non-manifestée » est la partie invisible mais primordiale où les notes de musique s’écrivent. Le jour naissant, laisse alors place à la musique que sa Lumière révèle. Nous vivons cependant les illusions d’une lumière éblouissante sans distinguer qu’elle contient deux aspects de travail et de perception. Cela ne signifie pas que tout est figé durant la journée puisque que tout s’est écrit la nuit. Nous avons à chaque instant notre libre arbitre permettant d’accompagner en Conscience la musique du jour proposée soit une musique personnalisée ou de jouer sa musique personnelle.

Rappelons-nous que nous participons tous en conscience ou non à l’élaboration de la partition. Voilà pourquoi, notre responsabilité tant individuelle que collective est à chaque instant complète. Nous ne pouvons pas nous extraire de l’Orchestre Humain même lorsque nous jouons de fausses notes induites par nos comportements égoïstes.

Peut-être pouvons-nous maintenant voir le Soleil comme un ami, un allié qui ne souhaite pas notre mort mais participe pleinement à notre évolution de Conscience et bien sûr, plus nous serons nombreux à vivre cette autre réalité possible, plus la Terre deviendra un lieu où il est Bon de vivre.

Le Soleil n’est pas le mal mais le Mâle et la Terre Mère abrite en son sein, ses enfants que nous sommes, des soleils en devenir résonnant à l’unisson avec les murmures du Cœur.

Postez vos questions, vos commentaires et partagez cet article s’il vous inspire.

Ajoute toi aussi un commentaire

comments

Tags: , , , , , , , , , , ,

No comments yet.

Laisser un commentaire