Méditosphère : L’énergie d’octobre

juuso

PHOTO CREDIT : Juuso Hämäläinen

Du 5 octobre au 3 novembre

L’équilibre… On s’en Balance.

Nous rentrons activement dans une période de tumultes importants. Ces mouvements sont des tests, des défis que nous devons relever.

Trop souvent nous mettons l’accent sur notre ego nous enfermant dans un égoïsme matériel qui coupe tout véritable progrès collectif et réalisation spirituelle ou inversement un trop grand intérêt à la dimension spirituelle oubliant ainsi de remplir nos devoirs quotidiens.

Beaucoup vont donc chercher à réaliser des exercices uniquement à travers la méditation pour maintenir cet équilibre et très souvent ils n’arriveront pas à maintenir cet état subtil en dehors de l’espace-temps de la méditation.

Nous débutons la pratique de la méditation par le biais d’exercices ayant pour but d’apprendre à maîtriser les différents corps physique, émotionnel et metal et stimuler les prises de conscience, pour dans un deuxième temps devenir « l’objet » de la méditation.

Comment procède-t-on pour devenir l’objet de la méditation ?

Nous dépassons cette étape, en passant de l’exercice qui  cherche l’équilibre en devenant l’âme sur son propre plan d’équilibre. Ainsi, nous devenons l’équilibre lui-même et connaissons cette expérience par son vécu, depuis l’intérieur et non plus comme une observation extérieure qui est le produit de notre intellect et non de l’intuition divine.

Cette expérience se manifeste lorsque nous arrêtons de « chercher » à vivre une expérience particulière pour nous laisser être ce que nous sommes réellement.

Cet état d’équilibre vécut dans la présence du Soi, libéré de toute recherche d’expérience et de toute forme d’attente matérielle prendra vie dans le reste de la journée par le fait de donner une importance égale à ses devoirs quotidiens, qu’à cette réalité intérieure vécue.

C’est là précisément, que nous pouvons éprouver scientifiquement la réalité intérieure vécue en méditation. Nos recherches quant à trouver l’équilibre, la juste mesure, la tempérance, la sobriété vont être sérieusement mises à l’épreuve. Il sera alors important d’offrir une juste importance au corps et à ses besoins, une place adéquate aux émotions mais aussi de libérer le mental suffisamment pour le laisser matérialiser des pensées essentielles inspirées par l’âme que nous sommes et contactées pendant les méditations.

L’équilibre est la manifestation de 2 points vibrants qui sont l’Esprit et la matière. Le niveau d’équilibre maintenu par chacun correspond à la qualité de paix pour conserver ces deux points à une distance égale permettant une juste relation entre ces deux points de tension. C’est la propension de chacun à maintenir la vérité de l’âme avec son dessein et la réalité humaine dans son existence avec ses complications.

Il peut être utile de se rappeler que c’est par amour que l’âme quitte son propre plan où l’Amour est Vérité et Sagesse pour se glisser ensuite dans les formes et la matière, par amour également qu’elle s’identifie au corps, aux émotions et aux pensées qui coupent de l’Amour inconditionnel. C’est également par amour que l’âme travaille cette matière par le jeu des épreuves de la vie afin de la rendre de plus en plus, souple, intelligente, épurée jusqu’à pouvoir rayonner à travers et tendre à nouveau vers la matrice légère, divine et éternel qu’est l’Esprit.

C’est donc par l’amour et grâce à lui que nous maintenons cet équilibre subtile afin d’éclaircir toujours plus la vérité de l’âme et d’améliorer la condition humaine dans une et parfaite et égale mesure l’une vis à vis de l’autre car il n’y a pas de choix à faire entre ces deux vérités, elles s’accomplissent ensemble.

Même si le défi énergétique de ce mois semble sérieux, l’une des clés majeures est de prendre du recule et d’observer nos agissements avec humour et bienveillance. Nous sommes si maladroits et parfois même si idiots quant à nos actions et réactions. Trop souvent, nos défauts parlent plus vite que nos qualités, trop souvent nos agissons avant de penser l’action juste.

Cependant, c’est avec un regard amusé et bienveillant sur soi-même que nous pouvons sortir de cet enfermement et trouver des solutions simples et créatives à des problèmes complexes.

Rappelons-nous que nous sommes des êtres spirituels incarnés dans une matière physique, émotionnelle et mentale permettant sa pleine expression divine. C’est en omettant aucune facette de notre réalité dans toutes ces dimensions et en maintenant sérieusement un équilibre joyeux que le rayonnement du cœur s’active et participe à créer un monde meilleur.

Un monde plus digne, où le bien commun et la solidarité sont plus actifs permet à notre personnalité de mieux se réaliser et d’exprimer sa véritable nature.

Soyons prêts à être grand dans l’équilibre et à agir avec humour et bienveillance dans nos actions.

Ajoute toi aussi un commentaire

comments

Tags: , , , ,

No comments yet.

Laisser un commentaire