Méditosphère : L’énergie de juillet

Méditosphère

Méditosphère

Du 8 juillet au 06 août 2016.

Construire une maison intérieure solide avec bienveillance

L’énergie de ce mois est basée sur la construction de notre maison intérieure. L’apprentissage au travers de la dualité du mois passé, nous a permis d’élaborer de plus en plus une coopération avec l’être essentiel que nous sommes, nous permettant ainsi de passer de la dualité au duo.

Cette étape importante permet ensuite d’affirmer des choix afin de construire des fondations solides concernant l’habitat intérieur de l’être.

Au mois d’avril, nous avons cherché à toucher l’idéal, l’utopie de notre quête intérieure. C’est cette énergie qui cherchera ensuite à se manifester dans la matière de notre quotidien. Une fois lancée vers le ciel, l’énergie n’a d’autres choix que de revenir chargée de nos intentions vers la terre obligeant à faire des choix car comme toute énergie qui s’envole, elle retourne à son expéditeur avec toute l’énergie engagée dans l’impulsion de départ. Il s’agit, à partir de maintenant, de chercher à faire de nouveaux choix qui permettront de mettre en place ce qui peut être réalisable ici et maintenant dans la mesure du possible et compte tenu de l’énergie engagée vers cet idéal pendant le mois d’avril.

Si nous souhaitons changer et transformer l’expérience du quotidien, il est nécessaire de faire des choix différents de ceux par le passé afin de faire émerger de nouvelles réalités.

Nous avons appris à travailler en duo entre la personnalité (l’ego) et l’Être essentielle, aussi appelé le Soi supérieur. C’est au travers de cette première unité retrouvée que de nouveaux choix sont possibles et apparaissent comme évidents.

Ces choix forment le nouveau socle des fondations de notre maison intérieure, ils bâtissent le meilleur pour soi. Mais si l’on souhaite participer à un monde meilleur alors prenons conscience que notre maison intérieure n’est qu’une petite pierre sur l’édifice que l’humanité accomplie et qui va devoir trouver sa place.

C’est en trouvant sa place, qui est surtout un processus de création dans l’instant présent que nous pouvons faire des choix qui participent à un monde meilleur. Ces choix formulés du point de vue des besoins de l’ensemble du monde incluent et forment le plan de notre maison intérieure.

Ainsi, en écoutant les besoins du monde, nous pensons et construisons nos fondations en fonction de ce qui participe à un plan commun et cela détermine des priorités plus essentielles, plus vivantes, plus régénérantes pour nos semblables comme pour soi-même.

Si vous souhaitez comprendre comment vous habitez aujourd’hui votre environnement, observez vos relations. Celles que vous tissez avec vos enfants, vos parents, vos amis, votre patron, vos collègues et vos partenaires dans chaque projet mais aussi avec le travail, la politique, l’économie, avec la religion ou la spiritualité, avec le pays dans lequel vous vivez mais aussi et très simplement la relation avec votre corps, vos émotions et vos pulsions.

C’est par nos relations que nous habitons la vie et nos choix influent sur toutes ces relations simultanément et en temps réel.

Ne soyez alors pas étonnés de ressentir plus d’enthousiasme à chaque instant que vous façonnez lorsque vous vivez en vous plaçant au cœur de la vie et de ses nécessités. Il n’existe pas de joie plus grande que de participer à l’accomplissement du monde.

Technique de méditation : Avant de commencer à méditer, essayez de vous souvenir de votre état d’esprit au mois d’avril mais surtout de l’intention que vous avez lancé en début d’année lors de vos résolutions. Commencez ensuite par quelques respirations profondes (sans exagération), puis laissez votre respiration revenir à un rythme naturel pendant 2/3 minutes afin d’intensifier votre concentration. 

Puis, lâchez votre attention sur la respiration et restez simplement présent à ce qui « est » ici et maintenant. Formuler vos résolutions du début d’année ou pensez maintenant simplement à ce qui serait bien pour le monde (non pas ce qui vous arrangerait mais ce qui serait profondément positif pour que le monde évolue vers une meilleure version de lui-même). Cherchez ensuite à vous placer dans un espace intérieur de calme et de paix profonde sans chercher à traduire ce qui est observé, ni à le commenter. Pendant 8 minutes environs.

Le but de cette méditation est de se laisser inspirer par la version lumineuse de soi car l’Être essentiel n’a jamais de buts personnels, Il n’envisage le monde qu’en tant qu’Ensemble dans lequel chaque être vivant joue sa partition.

Ajoute toi aussi un commentaire

comments

Tags: , , , , ,

No comments yet.

Laisser un commentaire